The Law Foundation of Ontario

Introduction

Offrir un soulagement et une aide juridique « réelle » aux familles

Jin et le Réseau national d’étudiant(e)s pro bono sont disponibles pour aider les gens à préparer leur cause en droit de la famille.
décembre 16, 2016

Offrir un soulagement et une aide juridique « réelle » aux familles

Jin Tan
Jin et le Réseau national d’étudiant(e)s pro bono sont disponibles pour aider les gens à préparer leur cause en droit de la famille.

« J’ai toujours voulu faire du droit de la famille. C’est un domaine qui n’intéresse pas beaucoup de gens parce qu’il est très chargé sur le plan émotionnel et car de nombreuses personnes n’aiment pas s’occuper des problèmes personnels des autres. Mais c’est aussi un domaine dans lequel un nombre énorme de personnes ont besoin d’aide juridique, ce que je peux certes constater de mes propres yeux en travaillant comme étudiant pro bono. »

Jin Tan est le coordonnateur du Projet en droit de la famille du Réseau national d’étudiant(e)s pro bono à Osgoode Hall, la faculté de droit de l’Université York. Dans le cadre de ce rôle bénévole, Jin recrute et forme des étudiants en droit bénévoles et assure des quarts de travail au sein des tribunaux de la famille.

« Pour moi, le travail bénévole est une façon d’appliquer ce que j’apprends à l’école. Je veux voir comment le droit fonctionne dans la vraie vie, parce que je sais qu’il existe un écart entre la façon dont le droit fonctionne dans les livres et la façon dont il fonctionne dans la vie de tous les jours. »

Le Projet en droit de la famille du Réseau national d’étudiant(e)s pro bono a vu le jour en 1997 au sein d’un tribunal de la famille provincial à Toronto. Géré en partenariat avec Aide juridique Ontario, le projet recrute et forme des étudiants en droit pour qu’ils aident les plaideurs non représentés à faible revenu à remplir les formulaires du tribunal de la famille. Les étudiants aident les clients à préparer leur cause et à se présenter de la meilleure manière possible devant le juge.

Sous la supervision d’avocats d’Aide juridique Ontario, les étudiants en droit travaillent avec les clients en les aidant à préparer leurs documents juridiques pour leur cause. Devant le tribunal, il ne suffit pas de raconter sa version des faits. Les clients doivent présenter les faits et demander le redressement qu’ils souhaitent – tant les faits que le redressement demandé doivent avoir un rapport avec la loi pertinente. Sans connaissances juridiques, une telle tâche peut s’avérer difficile. Les étudiants en droit aident les clients à documenter leur situation et à la présenter dans un contexte et un langage qui sont appropriés pour le tribunal.

En partie grâce au financement du Fonds d’accès à la justice de la Fondation du droit de l’Ontario, le Projet en droit de la famille est désormais offert dans 14 villes au Canada. En Ontario, le projet s’étend sur 10 mois de l’année. L’an dernier, 159 étudiants volontaires ont aidé plus de 2 400 clients à remplir 4 400 formulaires du tribunal.

Certains formulaires du tribunal ont priorité sur tous les autres. Les motions ex parte sont des motions d’urgence présentées lorsqu’un enfant pourrait se trouver en danger immédiat.

« Un jour, j’ai travaillé pendant des heures pour présenter une motion ex parte à un juge, parce que la fille de la cliente avait été enlevée par l’ex-conjoint », a déclaré Jin. « J’ai été étonné de revoir la cliente le jour suivant. J’ai craint que quelque chose s’était mal passé. Cependant, elle m’a dit : « Je voulais juste vous informer que, grâce à vous, j’ai pu récupérer ma fille ». J’en ai été très fier. »

La Fondation accorde des subventions à un vaste éventail d’organisations et d’initiatives. La majorité des activités financées tombent dans un ou plusieurs des quatre domaines généraux suivants :

  • Fournir une éducation et une information juridiques crédibles et accessibles aux membres du public pour les aider à aborder leurs problèmes juridiques
  • Une éducation à la justice visant à améliorer les connaissances des gens – notamment les jeunes – au sujet de leurs droits légaux et du système de justice
  • Permettre aux professionnels du droit et aux étudiants en droit de donner de leur temps et de leur expertise pour fournir des services bénévoles directement au public
  • Renforcer les capacités du secteur de la justice à but non lucratif pour comprendre les besoins juridiques de la population et savoir comment y répondre de la meilleure manière qui soit