Retour à Nouvelles et événements

Julie Mathews recevra le prix Guthrie 2015

2 novembre, 2015

Web-Julie-Mathews

La Fondation du droit de l’Ontario a le plaisir d’annoncer que Julie Mathews est la récipiendaire du prix Guthrie 2015.

« Nous avons été à même de remarquer le leadership et la passion qui animent Julie », a affirmé Paul Schabas, président de la Fondation du droit de l’Ontario. « L’œuvre de Julie illustre le dévouement et l’excellence que le prix Guthrie vise à récompenser. Julie a incontestablement marqué de son empreinte l’accès à la justice et a dirigé une équipe forte pour assurer la présentation de renseignements juridiques de très grande qualité partout en Ontario. »

Très respectée dans le secteur de la justice et le secteur à but non lucratif, Mme Mathews est dépeinte comme une innovatrice et un leader d’opinion qui excelle dans l’art de construire des relations dans le but constant d’aider les collectivités marginalisées.

Depuis 2000, Mme Mathews occupe le poste de directrice générale de CLEO (Éducation juridique communautaire Ontario), le principal organisme d’éducation et d’information juridiques de la province. CLEO élabore des moyens d’éducation et d’information juridiques clairs, exacts et pratiques afin de fournir de l’information aux personnes qui doivent surmonter certains obstacles pour avoir accès au système de justice, y compris des obstacles liés au revenu, à une incapacité, à la littéracie, à l’isolement et à la langue.

« Julie joue un rôle unique dans notre secteur de la justice et exerce une très grande influence sur la qualité de l’éducation et de l’information juridiques, de la recherche innovatrice, des relations et de l’accès à la justice en Ontario et ailleurs », a souligné Carol Lee Smith, avocate, Tribunaux de justice sociale Ontario et ex-présidente de CLEO.

Mme Mathews a participé de près à l’élaboration de plusieurs projets innovateurs. Grâce à son esprit visionnaire, de nouveaux services ont vu le jour et profitent à l’ensemble des bénéficiaires et intervenants du secteur, qu’il s’agisse des personnes qui demandent de l’aide, des organisations communautaires et des professionnels du droit ainsi que de l’éducation et de l’information juridiques. Mme Mathews a également fait montre d’avant-gardisme en ce qui concerne l’adoption et l’intégration de la technologie.

Selon Lorne Sossin, doyen de l’école de droit Osgoode Hall, « l’action de Julie correspond parfaitement aux réalisations que le prix Guthrie de la FDO vise à récompenser : Julie a consacré sa carrière à promouvoir la participation communautaire au système de justice et à rendre ce système plus accessible pour tous. Sous la gouverne de Julie, CLEO est devenu tant un leader d’opinion qu’un moteur central au sein de la communauté juridique œuvrant dans le secteur de l’intérêt public ».

Le projet Connecting Communities, qui vise à accroître la capacité des organisations communautaires à fournir des renseignements juridiques à des minorités linguistiques ou à des personnes qui vivent dans des régions rurales ou isolées, est l’un des grands projets qui témoignent du leadership et de l’esprit visionnaire de Mme Mathews. En effet, le projet a été élaboré par suite d’une recommandation formulée dans le rapport « Communiquer malgré les différences de langue et la distance », qu’avait commandé la Fondation du droit de l’Ontario.

CLEO a été approché pour trouver une solution à la fois créative et pratique pour accroître la capacité des organismes communautaires de fournir des renseignements juridiques à la population. Mme Mathews et ses collègues de CLEO ont admirablement relevé le défi et ont recommandé le concept qui est devenu aujourd’hui le projet Connecting Communities : un partenariat innovateur qui offre aux travailleurs et travailleuses de première ligne une formation leur permettant de fournir des renseignements juridiques et des services d’aiguillage à leurs clients. C’est grâce à ces mêmes personnes que ce concept est devenu la réalité exceptionnelle que nous connaissons aujourd’hui et qui soutient plus de vingt projets communautaires un peu partout en Ontario.

Mme Mathews a également été à l’origine des réalisations suivantes :

  • Your Legal Rights – portail en ligne qui présente des renseignements juridiques précis et détaillés.
  • PLE Learning Exchange – site Web interactif qui illustre différentes recherches et ressources liées à des services efficaces en matière d’éducation et d’information juridiques et qui offre un espace en ligne permettant aux organisations de créer des partenariats.
  • Evolving Legal Services – projet de recherche innovateur qui vise à évaluer de manière empirique les cas où les services d’éducation et d’information juridiques sont efficaces à eux seuls et les cas où il est nécessaire de les jumeler à d’autres formes de soutien.

C’est avec fierté que la Fondation du droit de l’Ontario a financé bon nombre des projets innovateurs décrits plus haut.

Mme Mathews est membre du conseil d’administration fondateur du Réseau ontarien d’éducation juridique et présidente sortante de l’Association canadienne des organismes d’éducation et d’information juridiques. Elle a fait équipe avec l’Association du Barreau canadien et avec Aide juridique Ontario pour renforcer les capacités en matière d’aide juridique ainsi que d’éducation et d’information juridiques en Chine. Auparavant, elle a travaillé comme avocate dans le secteur privé, comme analyste des politiques pour le gouvernement de l’Ontario et comme assistante d’un sénateur des États-Unis. Elle est membre du Barreau du Haut-Canada et du Barreau de l’État de la Californie.

La Fondation du droit de l’Ontario a créé le prix Guthrie en 1996 en l’honneur de H. Donald Guthrie, qui a été administrateur de la Fondation pendant vingt et un ans, dont treize à titre de président. Le prix est décerné en reconnaissance de la contribution de particuliers et d’organismes exceptionnels à l’accès à la justice et à l’excellence dans la profession juridique. Parmi les personnes ayant précédemment reçu le prix, mentionnons Kimberly Murray, directrice générale de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada, le juge Stephen Goudge, de la Cour d’appel de l’Ontario, l’honorable Roy McMurtry, ex procureur général et juge en chef de l’Ontario, Alan Borovoy, chef du contentieux de l’Association canadienne des libertés civiles, et la Barbra Schlifer Commemorative Clinic.

Au sujet de la Fondation du droit de l’Ontario
Créée par voie législative en 1974, la Fondation du droit de l’Ontario est la seule fondation de l’Ontario ayant un mandat unique : améliorer l’accès à la justice. La Fondation aide les Ontariens et Ontariennes à comprendre la loi et à l’utiliser pour améliorer leur vie.