Retour à Nouvelles et événements

Bruce Campbell reçoit une bourse de leadership communautaire en justice

20 juillet, 2015

Bruce CampbellAnalyse des causes et conséquences de la catastrophe de Lac-Mégantic et d’autres catastrophes publiques semblables – Bruce Campbell reçoit une bourse de leadership communautaire en justice

La Fondation du droit de l’Ontario a le plaisir de décerner à Bruce Campbell, directeur général du Centre canadien de politiques alternatives, une bourse de leadership communautaire en justice pour son travail sur les catastrophes publiques et les failles de la réglementation qui y sont liées. Plus précisément, cette bourse permettra à M. Campbell de poursuivre son étude de la catastrophe ferroviaire survenue à Lac-Mégantic le 6 juillet 2013.

M. Campbell est un spécialiste des politiques réputé au Canada. Sous sa gouverne, le Centre canadien de politiques alternatives est devenu le grand laboratoire d’idées progressistes du pays, ce qui fait sa vaste renommée. Le Centre s’intéresse à des enjeux de politique économique, sociale et écologique très divers à tous les échelons de gouvernance. M. Campbell est également l’auteur de nombreux articles et rapports sur des enjeux de politique publique nationaux et internationaux. Il formule souvent des observations dans les médias et donne régulièrement des conférences.

De janvier à décembre 2016, M. Campbell sera l’invité des sections de common law et de droit civil de la faculté de droit de l’Université d’Ottawa et du Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CREDP) de l’Université d’Ottawa. La professeure titulaire Elizabeth Sheehy, vice-doyenne à la recherche de la section de common law et titulaire de la chaire Shirley Greenberg, la professeure titulaire Marie-Ève Sylvestre, vice-doyenne à la recherche et aux communications de la section de droit civil, et le professeur titulaire John Packer, directeur du CREDP, sont heureux de l’accueillir.

« Je me sens honoré d’avoir été choisi et je me réjouis à la perspective de collaborations et de débats qui vont approfondir notre compréhension collective des dangers que posent de telles catastrophes pour la santé publique, la sécurité et l’environnement, et des mesures à prendre pour renforcer nos réglementations », a déclaré M. Campbell.

« Le conseil d’administration et le conseil des membres du CCPA sont ravis que M. Campbell ait été reconnu au moyen de cette importante bourse. Depuis de nombreuses années, il fait un travail exceptionnel au Centre. Cette nouvelle tâche lui permettra de faire encore œuvre utile directement, en effectuant d’autres travaux pour le CCPA, et indirectement, en favorisant le renforcement des liens avec l’Université d’Ottawa et bien entendu avec la Fondation du droit de l’Ontario », a ajouté le président national du CCPA, Larry Brown.

La Fondation du droit de l’Ontario a créé les bourses de leadership communautaire en justice en 2006 pour offrir une possibilité de perfectionnement professionnel unique à des particuliers remarquables qui jettent des ponts entre la collectivité et les milieux universitaires. Ces bourses permettent à des personnalités reconnues du secteur public qui se vouent à la réforme du droit, à la défense des droits ou au système de justice de travailler pendant une année ou une session scolaire dans une faculté de droit ou dans un département d’études liées au droit d’une université ou d’un collège de l’Ontario.

« Il est rare qu’on fasse des recherches d’un tel niveau et d’une telle exhaustivité sur la négligence des réglementations, a conclu Paul B. Schabas, président du conseil d’administration de la Fondation canadienne du droit. Les liens de M. Campbell avec les gens de Lac-Mégantic lui donnent la chance extraordinaire de faire entendre la voix des personnes touchées par ces catastrophes et constituent un moyen extrêmement important de favoriser l’accès à la justice et son recoupement avec l’élaboration des politiques. Cette bourse reflète la mission de la Fondation du droit de l’Ontario, qui est d’accroître l’accès à la justice et de promouvoir l’excellence professionnelle. »